Aller au contenu

 CONDITIONS COVID-19 ⚠ Port du masque à l’intérieur au choix & Réservation en ligne

Ouvert jusqu'au 15 Novembre, les week-ends et jours fériés de 11h à 17h

  • Le grand vestibule

    Ne manquez en aucun cas le grand vestibule, digne d’un palais italien. Les scènes de chasse d’après le peintre anversois Frans Snyders sont grandioses, distribuées sur deux étages ouverts.

    Le grand vestibule
  • La chapelle rococo

    La chapelle rococo est surprenante dans cet ensemble renaissance. Sobre et baignée d’une douce lumière, elle inspire la sérénité. On y admirera, entre autres, l’Ange-bénitier du 18e siècle taillé dans le marbre par Laurent Delvaux.

    La chapelle rococo
  • Une berline du 18e siècle

    Un petit carrosse, une berline du 18e siècle, attire l'attention. Aujourd'hui classé, cet objet précieux a fait le bonheur de générations d’enfants qui y attelaient chèvres et ponneys pour partir à la conquête des jardins.

    Une berline du 18e siècle
  • La cheminée renaissance

    La cheminée renaissance de la grande salle à manger impressionne. Il faut dire que les hivers le long de la Meuse peuvent être froids et humides, et que sur ses rives, le bois ne manque pas.

    La cheminée renaissance
  • Les salons

    Parmi les nombreux salons, relevons celui “du Roi” où fut servi, pour la première fois en Wallonie, un étrange breuvage: le café. Un autre salon, celui “de Marie-Christine” témoigne de la visite à Freÿr de la Gouvernante des Pays-Bas autrichiens.

    Les salons
  • La chambre du Roi

    À l’étage, la chambre du Roi atteste du passage du Roi-Soleil qui imposa sa royale présence à Freÿr lors du siège de Dinant.

    La chambre du Roi
  • Les faïences gourmandes

    Un espace est réservé aux faïences gourmandes de la collection du Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché, géré par la Fondation Roi Baudouin. Elles trahissent le goût des aristocrates du 18e siècle pour la chasse et les activités champêtres… et le savoir-faire des artisans !

    Les faïences gourmandes
  • Les orangers

    Particularité des jardins de Freÿr : les orangers, les plus anciens d’Europe en caisse. Ils parfument les jardins de mai à novembre et passent ensuite les mois plus froids dans les orangeries. Ce sont les plus anciennes des anciens Pays-Bas.

    Les orangers
  • Le pavillon Frédéric Saal

    Le pavillon Frédéric Saal est un chef d’oeuvre rococo d’où s’ouvre une majestueuse perspective sur le fleuve.

    Le pavillon Frédéric Saal
  • Les charmilles

    C’est également la Meuse que scrutent les bustes bifronts de Paul-Louis Clyffé… ou sont-ce les profondeurs des charmilles ? Elles se prêtent aux flâneries… et aux marivaudages.

    Les charmilles
  • Berceau de tilleuls

    Le long de la ferme, il ne faut pas manquer le berceau renversé de tilleuls et la coupole végétale, preuve du savoir-faire et de la patience des jardiniers.

    Berceau de tilleuls